DVD Méthode Banjo


La méthode de Banjo en DVD de Jean-Marie Redon est disponible ICI
Je la veux, je clique

Rubriques

Archives

  • Banjo et musique old time à l’honneur au Théâtre National de Catalogne – Lluis Gomez
    Lluis Gomez participe en ce moment à un spectacle mêlant théâtre et musique old time. Voici son témoignage. « Actuellement, je joue du banjo au Théâtre National de Catalogne (TNC-Teatre Nacional de Catalunya), dans la pièce Desire Under The Elms (Desig sota els oms), écrite par Eugene O’Neill, dirigée par la très célèbre Joan Ollé et […]
  • Duo Redon-Lombardi au Nofugrass Festival – Nofuentes (Espagne) 29 juillet 2017
    Un tout nouveau festival de bluegrass vient de voir le jour à Nofuentes (Castilla y León, Espagne), non loin du pays basque espagnol. La première édition aura lieu cet été (29 juillet 2017 à partir de 21h) et accueillera les musiciens suivants: Jean-Marie Redon & Sharon Lombardi Lluis Gomez Trio La West Howdy Plus d’informations […]

EASYJET INCAPABLE DE TRANSPORTER LES MUSICIENS

Ceci est un bulletin d’alerte : vigilance orange, attention à la compagnie aérienne Easyjet!

En tant que musiciens, nous sommes appelés à prendre régulièrement l’avion pour nos déplacements. Nous avons essayé la compagnie Easyjet et avons pu constater à quel point ils étaient incapables de faire leur travail correctement. Jugez-en par vous-mêmes. Nous avons fait appel à leur service à trois reprises, et chaque fois cela s’est conclu par une catastrophe.

Première expérience sur un Paris-Barcelone. Arrivés à l’enregistrement, c’est toujours la même angoisse pour tous les musiciens : nous demandons à garder nos instruments de musique avec nous en cabine. Il faut savoir qu’un instrument est extrêmement fragile et doit être respecté et transporté avec le plus grand soin. C’est bien loin d’être une valise ordinaire. Nous avons essuyé de la part de l’employé d’Easyjet un NON catégorique, et devant notre air totalement paniqué (et pour cause), il nous a proposé un « special care », ce qui veut dire que les instruments ne seront pas traités comme les autres valises. En fait de « special care », nous l’avons vraiment eu, puisque nos instruments n’étaient pas sur le tapis et ne sont arrivés que le lendemain. J’attire votre attention sur le fait qu’il est très difficile pour un musicien de faire un concert sans instrument…

Deuxième expérience sur un Paris-Bristol. Le vol est carrément annulé à 23h, la veille du départ, et aucune solution de repli n’est proposée par Easyjet. Nous sommes obligés de trouver par nous-mêmes et en catastrophe un autre billet dans une autre compagnie car nous avions un concert qui devait se dérouler le jour du départ. Pas facile, car les vols Paris-Bristol ne sont pas légions et nous avons fini par trouver un billet dans une compagnie pas vraiment bon marché. Le contrat d’Easyjet stipule que pour ce type d’annulation, la compagnie rembourse l’intégralité du billet de remplacement. Easyjet se fait tirer l’oreille pour faire ce à quoi ils se sont engagés et mégote faisant traîner le dossier en demandant sans cesse de nouvelles pièces et de nouveaux renseignements et ce durant de longs mois.

Troisième expérience sur un Paris-Barcelone. Même cas de figure que la première expérience. L’employé refuse de nous laisser garder nos instruments de musique avec nous en cabine. Devant notre insistance, il appelle un responsable, qui nous assure que chez Easyjet, il n’y a jamais de problèmes et que les bagages sont traités comme il se doit. Résultat, à l’arrivée, nous avons constaté que la basse électrique avait été sérieusement endommagée. Le manche était fendu de part en part. Constatez-le par vous-mêmes.

A l’aéroport, pas d’interlocuteur. On nous donne une circulaire et nous enjoint à écrire un mail, assorti de photos et d’un devis de réparation. Après 2 mails et un courrier recommandé, nous avons enfin une réponse apparemment positive. Nous devons remplir et signer un papier précisant que  nous renonçons à demander les moindres dommages et intérêts, et nous recevrons sous 3-4 semaines un chèque de remboursement pour la réparation. Il a fallu deux mois pour obtenir le remboursement.

Il est extrêmement difficile de comprendre pourquoi Easyjet refuse de laisser les musiciens garder leurs instruments en cabine. D’autres compagnies aériennes ont l’intelligence d’envisager que ce genre d’instruments de musique rentrent dans les coffres à bagages situés en cabine. Easyjet ne conçoit pas que ce sont des objets fragiles, onéreux et parfois irremplaçables du fait de leur valeur affective. De plus, il est totalement affligeant de constater que certains passagers sont, eux, autorisés à placer dans les coffres à bagages des valises énormes, encombrantes et qui n’auraient pas souffert de se retrouver en soute.

Devant autant d’incompétence, de manque de respect au client, nous avons décidé qu’Easyjet ce serait pour nous… PLUS JAMAIS! Amis musiciens et  amis des musiciens, vous voilà prévenus et choisissez votre prochaine compagnie aérienne en connaissance de cause.